Tests de positionnement : alerter pour mieux se préparer

Le système des enseignements de spécialité mis en place par la réforme du bac va augmenter la disparité des parcours et des acquis des étudiant·es dès la rentrée 2021. Cette hétérogénéité accrue des publics néo-bacheliers va présenter un nouveau défi à relever pour les équipes de formation.

Pour accompagner chaque étudiant·e vers sa réussite, La Rochelle Université s’est dotée de différents outils. Parmi eux, les tests de positionnement généralisés dans l’établissement à la rentrée 2018 pour les licences 1. La démarche qui les motive se trouverait à la rencontre de deux types de tests relevés par Gilbert de Landsheere dans son Dictionnaire de l’évaluation et de la recherche en éducation (1979) :

  • L’évaluation des prérequis, c’est-à-dire « destiné[e] à vérifier dans quelle mesure un élève possède les connaissances (au sens large) nécessaires pour aborder un nouvel apprentissage » (p.279) ;
  • L’évaluation diagnostique, c’est-à-dire « servant à localiser des difficultés d’apprentissage en vue d’y remédier » (p.272).

Pour l’Université de Grenoble, ces tests peuvent permettre d’« amener les étudiants à réfléchir d’une part sur leurs lacunes, d’autre part sur la nécessité de se (re)mettre au travail le plus tôt possible pour les combler » (p.3). L’Université de Namur souligne également cet effet d’« électrochoc » (p.13). Ces deux universités proposent d’ailleurs des rétroactions immédiates ainsi que des pistes d’autoformation, de remédiation et/ou de tutorat à leurs étudiant·es afin de combler les éventuelles lacunes dans les prérequis.

Et à La Rochelle Université, quelle(s) sont les évolution(s) possible(s) pour nos tests de positionnement ? Comment développer une « culture de la rétroaction sur les apprentissages » qui favorise la mémorisation des acquis et diminue celle des erreurs ? Comment formuler les prérequis fondamentaux des formations ? Ces questions, et d’autres, seront au cœur d’un atelier de travail, organisé par le SPI le jeudi 02 avril 2020 à partir de 14h au PCMR en TICE9, qui nous permettra de réfléchir aux objectifs et moyens à donner à ce dispositif afin d’en exploiter le plein potentiel pédagogique.

Cliquez ici dès maintenant pour vous y inscrire.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Mode hybride

Terme utilisé pour désigner tout cours ou toute formation reposant sur une alternance entre cours en présentiel et cours à distance, ou bien cours en asynchrone (temps différé) et cours en synchrone (en simultané).

Présentiel enrichi

Utilisation d’un environnement numérique principalement pour y déposer des ressources complémentaires que les étudiants consulteront dans le cadre de leur travail personnel, en dehors des heures maquettes et sans suivi pédagogique.

Maëlle Crosse

Désireuse d’offrir un soutien pédagogique de qualité aux enseignants, j’inscris la DPI dans une démarche d’amélioration continue et favorise l’intelligence collective par le partage et le développement de la collaboration. 

Marion Apffel

Mon cœur de mission est la réussite étudiante, en particulier des premières années ; je travaille donc avec les équipes pédagogiques pour développer le tutorat, les tests de positionnement, la remédiation, avec une forte coloration e-learning. 

Fanny Sapparrart

Je suis comme l’alien enfermé dans la photocopieuse dans Men in black, Multitâches ! Du traitement des demandes pour les besoins du service au suivi financier en passant par la gestion des plannings et l’accueil etc… Bref, l’administratif c’est moi !  

Thomas Petit

Optimiser l’expérience d’apprentissage : mon credo pour accompagner les enseignants dans la conception de cours en ligne, le déploiement et la conduite de projets e-learning et, plus largement, dans la diversification des pratiques pédagogiques #LXdesign #intelligencecollective 

Stéphanie Orizet

J’accompagne les acteurs de l’université dans l’appropriation des outils numériques pour l’enseignement (Moodle, outils de webconférence, etc) et je conçois des dispositifs techniques et de nouveaux services numériques pour la communauté universitaire.  

Christel Terrasson

J’ai pour mission de coordonner le déploiement audiovisuel de dispositifs d’enseignement hybride au sein des établissements partenaires. Mon écoute et mon expérience de la chaîne de production audiovisuelle me permettent de vous accompagner sur vos projets d’hybridation. 

Claire Dott

J’accompagne spécifiquement les enseignants du projet européen EU-CONEXUS aux usages des outils numériques (formation et tutoriels en anglais sur Moodle, POD et Big Blue Button). Je participe également aux différentes missions de la DPI en m’appuyant sur les travaux de recherche en pédagogie universitaire.  

 

Cédric Rochereul

J’accompagne les acteurs de l’Université, qu’ils soient étudiant·es ou enseignant·es-chercheur·ses, dans leur processus de création audiovisuelle, de l’écriture à la diffusion, en passant par la captation et le montage. 

Violaine Charil

Le métier de conseiller pédagogique dans l’enseignement supérieur est relativement nouveau. Ma mission consiste à accompagner et à soutenir les enseignant·es et les équipes dans leur développement professionnel pédagogique, initial et continu. Issue du champ de la didactique professionnelle, formée au conseil et à la formation de formateurs, j’accompagne les démarches d’amélioration ou de transformation pédagogique, à travers notamment le développement des approches programme et par compétences, des méthodes de pédagogies actives, de la flexibilisation des formations. 

Dominique Besse

Je suis à votre écoute pour tous vos  projets audiovisuels en pédagogie, recherche ou institutionnel, que ce soit de la captation d’évènement ou de la réalisation  vidéo, en passant par le prêt de matériel et les conseils. 

Blocs de compétences

  • Bloc 1 : Planifier des activités d’apprentissage et d’évaluation
  • Bloc 2 : Communiquer / Animer en situation d’enseignement-apprentissage
  • Bloc 3 : Accompagner les étudiants dans leur démarche d’apprentissage
  • Bloc 4 : Adopter une représentation de l’acte d’enseigner et d’apprendre
  • Bloc 5 : Développer une pratique réflexive à l’égard de sa pratique pédagogique
  • Bloc 6 : Travailler en équipe à la réalisation de projets ou de programmes
  • Bloc 7 : Agir de manière éthique et responsable en contexte d’enseignement

Mourad Al Natour

De l’installation du matériel à la mise en ligne des vidéos en passant par la captation, je suis toujours disponible à vos côtés pour réaliser vos projets, pour l’enseignement, la recherche et la communication.

TEA, pour « Travail étudiant accompagné », est une modalité de cours, au même titre que le CM et le TP, qui vise à favoriser la pédagogie active.